Il était une fois une couette

Histoire racontée le 24/02/2012

Une couette est née

Il était une fois une petite couette fabriquée par un artisan français. Confectionnée avec amour et savoir-faire pendant de longues heures par un petit artisan, elle se sentait choyée et aimée par son créateur.

Avec des matériaux naturels, elle savait qu'elle pourrait plaire à chacun : coton bio, plumes et duvet d'oie remplaçaient avec brio un coeur, un poumon ou un rein traditionnel.

Mais ces longues heures passées avec son créateur touchaient déjà à sa fin. Il fallait désormais pour cette petite couette solitaire trouver de nouveaux parents adoptifs.

Une couette part à l'aventure

La couette est dans la boitreEt c'est à partir de ce moment que cette couette a pris peur : elle se lançait dans la jungle des boutiques en ligne et des magasins traditionnels de literie.

Parqué dans une boite, elle devait se faire une place face à de réels monstres : des couettes synthétiques et qui contenaient de nombreux produits chimiques et autre COV qui pouvaient nuire à la santé des acheteurs.

Même elle avait peur : qui sait ? Peut-être qu'à force de cotoyer des couettes industrielles elle allait elle aussi perdre son aspect naturel et bio.

Une couette pour une sommeil paisible

Heureusement pour elle, un nouvel acquéreur s'approchait d'elle.

Une petite femme passa devant elle dans le rayon une fois, deux fois, trois fois et encore plus, si bien que la couette arrêta de compter. La cliente hésita longuement, entre elle et une couette synthétique, puis entre elle et un édredon.

A chaque fois, le coeur de notre couette faisait des bons et menaçait de rompre à tout moment. Au bout de quelques minutes, les jeux étaient faits : la cliente avait choisi. Ce serait elle, la couette naturelle, qu'elle achèterait.

Et c'est ainsi que cette femme fit l'acquisition d'une sublime couette, et qu'elle apprécia pendant de longues année un sommeil agréable et paisible...

Avez-vous envie de lire d'autres histoires sélectionnées au hasard ?

Viping, le petit qui voulait devenir grand !
Voyager moins cher vers l'Afrique
J’ai changé de moto et de plaques
Sandrine voulait payer moins cher
Le pizzaiolo qui voulait créer sa pizzeria
Hey, do you link me 2021 | © Infini'click | Accueil | Histoire du mois | Crédits | Mentions légales | Mot de passe oublié