Bref. J'ai fait capoter la vente de ma maison

Histoire racontée le 20/01/2012

Bref. J’ai fait capoter la vente de mon appartement à cause d’un diagnostic ERNT non-valide !
Ça faisait 14 mois que ma maison était en vente. 34 visites, 12 agents immobiliers, 16 bofs et 4 "c’est une blague" plus tard, pas un seul acquéreur potentiel à l’horizon.

Il faut croire que le style "chalet savoyard" avec lambris intégral sol-mur-plafond est passé de mode. Mais heureusement l’émission "recherche maison ou appartement" et son Home Stager du nom d’un célèbre hôtel parisien m’a permis de découvrir que mon bien immobilier était surcoté.

J’ai donc tapé, cassé des cloisons, sous-couché, marouflé, poncé, encore sous-couché pour permettre à mes futurs acquéreurs de se projeter un peu mieux dans mon 18m2 à 300 000€ du Faubourg Saint-Honoré. Puis je croise Linda, agente immobilière au balcon bien agencé, qui me dit :" J’ai un couple de geeks qui a fait fortune sur WOW en vendant de l’underwear pour trolls et qui est très intéressé par votre appartement !".

Je me dit alors que mon calvaire est presque terminé et c’est là qu’elle me lâche : "Etes-vous en mesure de nous fournir le dossier de diagnostic technique immobilier, contenant obligatoirement : le constat de risque d’exposition au plomb, le diagnostic de performance énergétique (DPE), le diagnostic amiante, le diagnostic de sécurité électrique, l’état de l’installation intérieure du gaz, l’état parasitaire termites et enfin, dans certains cas, l’ERNT ou Etat des Risques Naturels et Technologiques ? ". Et là je lui rétorque (attention une faute de syntaxe grammaticale volontaire s’est glissée dans cette phrase en raison d’une dédicace à la Cité de la Peur) : " Pourquoi, fallait que j’en prende ?

Comme cette dernière a précisé que l’ERNT n’était obligatoire que dans certains cas, j’ai estimé (à tort) que je pouvais faire l’économie de quelques euros, n’ayant aucun volcan présent dans le quartier ou de montagne susceptible de déclencher une avalanche. Le couple de geeks visite mon appart’, visiblement très emballé me dit : "WOW".

Rendez-vous pris chez le notaire pour la signature de la promesse de vente muni de mon DPE réalisé par la société « Diagnostiqueurs Pas Cher ». Le notaire épluche attentivement les diagnostics immobiliers et constate que l’état des risques manque à l’appel. Situé dans une zone sismique et dans le périmètre d’un Plan de Prévention des risques Inondations, l’Etat des Risques Naturels et Technologiques aurait donc dû être annexé aux autres diagnostics obligatoires.

Résultat des courses : le couple de geeks a logiquement demandé l’annulation de la vente par peur que mon appartement ne se trouve à cheval sur une faille sismique, invoquant ma responsabilité pour vices cachés.

Avez-vous envie de lire d'autres histoires sélectionnées au hasard ?

Rester pro en étant maman : c’est possible
Un jeune médecin veut faire stocker ses archives
Cet été, j’ai changé mes habitudes !
La Normandie, un lieu de vacances inoubliable !
Votre ado, ses cours, et vous !
Hey, do you link me 2019 | © Infini'click | Accueil | Histoire du mois | Crédits | Mentions légales | Mot de passe oublié