Une étiquette adhésive lui a sauvée la vie

Histoire racontée le 30/05/2012

Elle s’appelait Boitato. Personne ne sait ce qu’elle est devenue depuis le jour où on l’a libérée mais ce dont je suis sûr c’est qu’elle ne souffre plus.

Faire bonne impression pour découvrir le monde

Cette boîte de conserve a été placée dès sa naissance dans un centre, attendant qu’un futur propriétaire tombe sous son charme et la choisisse.

Qui pourrait résister à cette petite bouille métallique qui ne cherche qu’à parcourir le monde à la recherche d’un ouvre boîte avec qui elle aimerait partager quelques moments intimes ?

Mais elle était là, coincée au rez-de-chaussée de ce maudit centre entre les pâtes et les raviolis. Les petits pois qu’elle contenait commençaient à lui peser sur le ventre mais elle tenait bon. Elle n’avait pas le choix.
Le plus insupportable était de respirer à longueur de journée l’odeur fétide des pieds des clients qui passés à proximité d’elle… Mais pour pouvoir sortir d’ici le plus vite possible elle devait faire bonne figure et subissait tant bien que mal cette senteur envoûtante.

L’impression d’étiquettes adhésives peut changer une vie

Un beau jour, un homme est venu et a recouvert sa peau couleur acier d’une magnifique étiquette adhésive. Telle une robe haute couture, celle-ci était taillée sur mesure entourant parfaitement son corps et couvrant ses formes disgracieuses.

Elle ne pouvait pas se pencher pour regarder ce qu’il y avait d’imprimé dessus, mais l’inscription devait être sacrément réussie puisque le regard des passants changea du tout au tout depuis cette journée.

Dès le lendemain, elle fut sélectionnée par une vieille dame qui la posa délicatement dans son caddie et qui la promena pendant une vingtaine de minutes à travers le centre dans lequel elle vivait depuis toujours mais qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de visiter.
Sur le chemin, elle ne cessa de remercier l’imprimeur de l’étiquette qui lui a véritablement sauvé la vie (sa date de péremption approchait dangereusement et il ne lui restait que deux jours avant de finir à la poubelle).

Elle sortait enfin de cet endroit sombre et sordide où elle avait été enfermée depuis si longtemps et commençait à reprendre goût à la vie.

Nous n’avons plus jamais revu cette boîte avec son étiquette. Certains pensent qu’elle a réussi à s’enfuir en profitant d’un moment d’inattention de sa maîtresse. D’autres sont persuadés qu’elle a rencontré un charmant ouvre-boîte avec qui elle a vécu ses derniers instants.

Que Dieu la bénisse.

Avez-vous envie de lire d'autres histoires sélectionnées au hasard ?

Mon tout premier vide-grenier
Bref. J'ai fait capoter la vente de ma maison
Devenir cuisinier professionnel
Choisir son lave linge
Jean cherchait un stand d'exposition
Hey, do you link me 2021 | © Infini'click | Accueil | Histoire du mois | Crédits | Mentions légales | Mot de passe oublié